Accueil > Actualités > Conférences et débats > Joan Miró - Le feu intérieur

pendant le confinement

Joan Miró - Le feu intérieur

Documentaire d’Albert Solé

Disponible gratuitement en ligne jusqu’au 27 avril 2020.

Nourrie de riches archives (dont un savoureux duo avec Prévert), une exploration passionnante de l’œuvre protéiforme de l’artiste catalan Joan Miró (1893-1983), entre imagination débridée et lucidité radicale.

Défricheur inlassable de nouveaux territoires artistiques, Miró (1893-1983), frère artistique de Picasso – autre génie espagnol qu’il rejoint à Paris dans les années 1920 –, a conjugué liberté absolue et foisonnante créativité. D’innombrables tableaux, mais aussi des dessins, des céramiques, des tapis, des sculptures : son œuvre puissante et protéiforme, trop souvent réduite, derrière signes primitifs et symboles, à l’imaginaire de l’enfance, recèle aussi une part d’ombre, tant l’artiste catalan s’est ingénié à explorer une transgressive radicalité. Fréquentant les poètes, plus encore que les peintres, ce compagnon de route indocile des surréalistes aspirait d’abord au dépouillement et, en quête d’une révolution permanente, s’est méthodiquement employé à « assassiner la peinture ». De sa série Barcelone, des lithographies en noir et blanc empreintes de gravité qui rompent avec les couleurs et la lumière auxquelles on l’associe, aux toiles qu’il brûle à 80 ans, à l’heure même où sa cote atteint des sommets, ce travailleur acharné n’a cessé de dynamiter son image avec jubilation pour, toujours, faire « jaillir une étincelle ».