Photophore > Expositions > Résistance

Résistance

du 11 au 15 octobre

Installation d’Éric Vernhes

à l’Espace Jean-Roger Caussimon - 6, rue des Alpes - 93290 Tremblay-en-France
Entrée libre de 10 h à 20 h
Réservation visites commentées au 01 48 61 09 85

JPEG - 22.1 ko

Résistance parle de ce qui dure malgré tout, de ce qui ne « passe » pas malgré notre volonté. C’est une horloge qui rythme le temps, la durée des choses dont on ne veut pas : « l’indifférence qui s’installe », « Ce qui nous a été repris », « ce qui nous manquera toujours » sont quelques une des propositions qui apparaissent sur l’écran. Ce qui dure aussi, c’est notre résistance, notre lutte continuelle face a la fatalité de ce qui ne se résout pas. Ainsi, chacune de ces sentences viennent se briser contre le cadre de l’horloge avec un bruit de verre brisé. Ce bruit est celui de notre résistance, qui rythme aussi le temps de notre vie.

ÉRIC VERNHES
Après un diplôme d’architecte dirigé par Paul Virilio, Éric Vernhes travaille en production cinématographique aux côtés d’Anatole Dauman (Argos films). À partir de 2008, son projet global s’oriente vers la mise en œuvre de technologies diverses au service d’une expérience multi-sensorielle : sons, images, parcours du spectateur, plasticité. Puisant son inspiration à l’aulne des philosophes de la phénoménologie ou de la technologie (Simondon), son travail prend forme dans un laboratoire ou se confrontent la subjectivité de notre expérience humaine (intuitions, rêves, souvenirs et émotions) et l’expression objective de cette expérience : créations et outils technologiques.

Une proposition mise en œuvre en collaboration avec la Galerie Charlot (Paris).