Accueil > En création > [Méta]morphoses

de novembre à juin

[Méta]morphoses

Projet de création avec les élèves de 4e de madame Mancini, madame Guillochon et monsieur Haddioui du collège René Descartes de Tremblay, en compagnie de Frédéric Pavageau

[Méta]morphoses est une aventure dans les correspondances entre image et langage. Une quête littéraire et picturale, qui vient connecter arts et sciences de la Renaissance aux pratiques numériques contemporaines. Après avoir découvert différents niveaux d’interprétation des tableaux, les élèves vont y mêler leur univers numérique. De l’abstraction du pixel aux arcanes du code informatique, les élèves vont être amenés à intervenir sur les différents modes de représentation d’une image numérique. Les réalisations des élèves seront imprimées et encadrées en « style renaissance » afin de faire l’objet d’une exposition et les images des différentes étapes seront animées afin de devenir un petit film d’animation présentant le projet.

FRÉDÉRIC PAVAGEAU
Le travail actuel de Frédéric Pavageau joue, décortique, déplace, réagence et mélange, les langages de toutes formes : numérique dans le code source de fichiers et de flux, émotionnel dans le corps, naturel dans le code génétique, symbolique dans les objets et les images. L’homme dans la machine, la machine dans l’homme. S’en dégage une perversion des interprétations courantes, une poésie contemplative abstraite et une lecture instinctive de ce nouveau langage illisible. Loin d’une démarche exclusivement technique de l’Art numérique, il l’utilise plus comme une structure à l’œuvre. L’informatique est l’outil de la première étape de création, mais la globalité nécessite d’autres médiums. Les résultats de ses travaux se présentent donc de manières très différentes selon les projets, et mettent un vaste panel de compétences en jeux : programmation, sculptures, vidéos, peinture, installations, impressions, écriture.


Un projet développé dans le cadre du dispositif la Culture et l’Art au collège du Département de la Seine-Saint-Denis, en partenariat avec le collège René Descartes.